La 1re promotion de l’École supérieure de guerre aérienne




La liste des huit admis à l’École supérieure de guerre paraît au Journal officiel le 5 mars 1936. Ceux-ci vont accomplir des stages au centre d’instruction des chars de combat à Versailles du 30 mars au 11 avril 1936, à la base d’aéronautique maritime de Berre du 21 avril au 16 mai, au 401e régiment d’artillerie de DCA au camp de Suippes du 29 juin au 4 juillet, à la 42e division d’infanterie à Metz, puis au camp de Mourmelon et dans un exercice sur les côtes de Meuse du 20 juillet au 5 septembre, à la 5e division de cavalerie au camp du Valdahon du 7 au 20 septembre puis dans l’aviation et l’aérostation du 18 mai au 18 juillet.


Suite à la parution, au Journal officiel des 27 et 28 juillet, du décret du 26 juillet 1936 fixant l’organisation de l’École de l’air et créant l’École supérieure de guerre aérienne, ils vont finalement suivre le stage de la nouvelle école. Après une permission d’un mois, tous les admis, sauf le commandant Coint, victime d’un grave accident aérien, entrent le 3 novembre 1936.


Les cours se terminent à la fin d’octobre 1938. Tous les stagiaires sortent brevetés.

 

Liste des stagiaires :


BASSET Eugène-L.-M. capitaine

 

CAUBET Jules capitaine

 

COINT René-Joseph capitaine

 

DAVID Gabriel-Alexis-Marie capitaine

 

FANNEAU DE LA HORIE Guy-Paul-Alphonse-Marie capitaine

 

LAUZIN Henri-Emmanuel-Charles capitaine

 

MALAISE Pierre-Édouard-Charles capitaine

 

SOVICHE Pierre-H.-M. capitaine


Retour