Camille-Félix-Michel ROUSSET

Né le 15 février 1821 à Paris (Seine).


Agrégé d'histoire, il enseigne à Grenoble avant de devenir historiographe au ministère de la Guerre et conservateur de la bibliothèque de ce ministère, de 1864 à 1876.


Il est élu à l’Académie le 30 décembre 1871 en remplacement d’Anatole Prévost-Paradol et reçu par le comte Joseph d’Haussonville le 2 mai 1872.


De 1876 à 1878, il enseigne l’histoire et de littérature militaire aux cours spéciaux d’enseignement militaire supérieur puis à l’École militaire supérieure.

 

 

Camille Rousset est décédé le 19 octobre 1892.


Il était commandeur de la Légion d’honneur.


Il a publié : Précis d'histoire de la Révolution et de l'Empire (1849), Histoire de Louvois (4 volumes 1861-1863), Correspondance de Louis XV et du maréchal de Noailles (2 volumes 1865), Le Comte de Gisors (1868), Les Volontaires de 1791-1794 (1870), La Grande Armée de 1813 (1871), Histoire de la guerre de Crimée (1877), La Conquête d'Alger (1879), Un ministre de la Restauration : le marquis de Clermont-Tonnerre (1883), L'Algérie de 1830 à 1840 (2 volumes 1887), La conquête de l'Algérie, 1841 à 1857 (2 volumes 1889).


LH/2406/4 - Portrait : Le Magasin pittoresque.


Retour