Promotion 1908

La liste des admis de la trente-quatrième promotion de l’École supérieure de guerre paraît au Journal officiel le 17 mars 1908. 438 candidats avaient concouru à l'entrée ; 90 ont été admis : 73 fantassins, 4 cavaliers, 1 gendarme, 8 artilleurs, 4 fantassins coloniaux.

 

S’y ajouteront M. SENECHAL de la promotion précédente et quatre officiers élèves étrangers : le major HIGUCI, de l’armée japonaise, qui ne fera qu’un an de scolarité, les capitaines LITCHEFF, NICOLOFF et STRESOFF, de l’armée bulgare, enfin le capitaine MICHAELIDES de l’armée grecque. M. JAEGLE, lieutenant au 1er régiment étranger, mort de blessures reçues au combat de Beni-Ouzien le 13 mai 1908, ne rejoindra pas l’École. Il est remplacé par M. ARMENGAUD, désigné au Journal officiel du 2 juin 1908

 

Les cours débutent le 1er novembre 1908.

 

Ils s’achèvent le 1er novembre 1910. Sur les 91 admis, 90 obtiennent le brevet d’état-major mais seulement 89 sont classés. En effet, bien que le capitaine FOUGEROUX n’ait pas pris part au voyage d’état-major de l’École supérieure de guerre, le Comité technique d’état-major a été d’avis que le brevet lui soit accordé avec la mention Bien mais sans numéro d’ordre. Par ailleurs, le capitaine DE MESMAY a été autorisé à recommencer sa seconde année d’études avec la promotion suivante.

 

Le classement est le suivant :

 

1        MOYRAND

2        DHE

3        HALBWACHS

4        GRIBELIN

5        BERTHOUD

6        KIEFFER

7        NODE-LANGLOIS

8        THIERRY AAMM

9        ANDRE

10       DENTZ

11       BLAISE

12       ALLCARD

13       MEYER

14       LAVALLE

15       BURLET

16       PERRIER DE LA BATHIE

17       PAQUIN

18       BRAIVE

19       THIERRY AAGH

20       CHARREYRE

21       LACOMBE

22       CHAIX-BRYAN

23       VOISIN

24       LACHESE

25       ISABELLE

26       GERONY-SENGUINET

27       THIRY

28       ROGER

29       GAGEY

30       SEVIN

31       MALINET

32       BONCOUR

33       HARDUIN DE GROSVILLE

34       KAPPLER

35       ARMENGAUD

36       VAN HEEMS

37       PARISOT

38       BELLET

39       FRESOULS

40       CHASSEPOT

41       BOUCHER

42       DELAVEAU

43       DESWATTENNE

44       GOUDOT

45       IHLER

46       HENRY

47       BECOURT

48       COURTIN

49       SALLERIN

50       PIAT

51       FINAT

52       SCHMUCKEL

53       MARTEAU

54       ROBIN

55       SABOUROUX

56       BAUDOUIN

57       BARAT

58       MOUTON

59       PIOT

60       DE FABRY

61       JOYEUX

62       TRICHOT

63       CHANEL

64       BONNOTTE

65       FORET

66       LE CARON DE CHOCQUEUSE

67       HUBERDEAU

68       ETIEVANT

69       SERPH-DUMAGNOU

70       PERRONNE

71       BOUTIGNON

72       PENNEHOUT

73       FEVRE

74       PAILLET

75       GAZERES

76       SENECHAL

77       BOIRAUD

78       DE PELACOT

79       CAMBAY

80       CLEMENSON

81       LIZON

82       GROENER

83       PETIT

84       LAVAYSSE

85       DE DARTEIN

86       AMISSE

87       LEVEQUE

88       DE WITKOWSKI

89       CASSIN

 

Les mentions ont été attribuées de la manière suivante : Très bien : de 1 à 21 inclus ; Bien : de 22 à 82 inclus ; Assez bien : de 83 à 89 inclus.

 

Le capitaine AUBERTIN, de l'artillerie, breveté d'état-major après avoir subi avec succès les examens de sortie de la 34e promotion, y est rattaché, mais sans avoir suivi la scolarité.

 

Vingt-huit officiers de cette promotion sont morts pour la France pendant la Grande guerre : ALLCARD (au Maroc), AUBERTIN, BECOURT, BERTHOUD, BOIRAUD, BONNOTTE, CHAIX-BRYAN, COURTIN, DE FABRY, DELAVEAU, DESWATTENNE, FOUGEROUX, GAZERES, GÉRONY-SENGUINET, GRIBELIN, JOYEUX, KAPPLER (au Maroc), LACHESE, MARTEAU, MEYER, PAQUIN, PENNEHOUT, PETIT, PIOT, SABOUROUX, SCHMUCKEL, SEVIN, TRICHOT.

 

 

Brevet d’état-major

du lieutenant Le Caron de Chocqueuse de la 34e promotion (Coll. Famille)

 



Voir les biographies

Retour