Promotion 1911

La liste des admis de la trente-septième promotion est publiée au Journal militaire officiel le 13 mars 1911. 463 candidats avaient concouru à l'entrée.

 

Du fait de la guerre des Balkans, il n’y a pas d'officiers étrangers dans cette promotion qui comporte 90 officiers français : 67 viennent de l’infanterie, 8 de la cavalerie,10 de l’artillerie, 1 du génie, 3 de l’infanterie coloniale et 1 de l’artillerie coloniale. Les cours débutent le 1er novembre 1911 et s’achèvent le 11 octobre 1913. Le capitaine GASTOU de la promotion précédente, ajourné à la suite d’un accident d’équitation, termine sa scolarité avec cette promotion. Le lieutenant PARENT est décédé en cours de scolarité en septembre 1912.

 

A la sortie, il n’est pas établi de classement et les 90 officiers brevetés sortent avec seulement une mention (Très bien, Bien ou Assez bien).

 

Ont obtenu la mention Très bien :

 

ACACIE

ALEXANDRE

AUBLET

CASTELLA

CORADIN

CROCHET

D’AMARZIT

DE CANTELOUBE DE MARMIES

DE CHARRY

DESMAZES

DE SUZANNET

FRANCOIS M-J-V

GASTOU

GILLARD

KARCHER

KELLER

MALIVOIRE FILHOL DE CAMAS

MORLIERE

MUNK-BONNEJOY

PUGENS

VERRIER

 

Ont obtenu la mention Bien :

 

ALLEGRINI

BAUDET

BERAUD

BERNIS

BESNIER

BOITEUX

BOLLE

BRICOGNE

BRZUMIENSKI

CAILLAUT

CAZIN

CHAPOUILLY

CHAUMONT

CHAUVIN

COLIN

COULON

DE LA CELLE DE CHATEAUBOURG

DENIS

DURAND DE RAMEFORT

ECHARD

FRANCOIS H-N

GOUBAUX

GRENIER

HABRANT

HALNA DU FRETAY

HUBERT

HUET

HUVELIN

JAMET

JEROME

LAMY

LANGLOIS

LANQUETOT

LEPETIT

LETOURNEUR

LHERITIER

MARCHE

NOEL

OHERNE

PEYRONNET

PFISTER

PICARD-CLAUDEL

PINAULT DE LA TOUCHE

PISSARD

POIREL

QUINCHEZ

RIMOZ DE LA ROCHETTE

ROBERT

ROBERT-COLOMBY

ROUET

SEGONDS

SPIRAL

TOUGNE

TOUZARD

TROUBLE

MUNNIER

VARIOT

 

Ont obtenu la mention Assez bien :

 

COSTE.

DE ROBAULX DE BEAURIEUX

DUTREIX

GOEZ

GUISELIN

JOURDAN

LANREZAC

LESEBLE

MAGNE

PARIS

PIERLOT

PETIT

 

Le capitaine RICHE du 51e régiment d’infanterie, qui n’avait pu obtenir le brevet avec la trente-cinquième promotion, obtient la mention Assez bien aux examens de sortie de la trente-septième avec laquelle il avait été autorisé à se présenter.

 

Cette promotion aura treize tués pendant la Grande guerre : BESNIER, BOITEUX, BOLLE, JEROME, JOURDAN, LANGLOIS, LESEBLE, MARCHE, MORLIERE, MUNNIER, ROBERT, VERRIER, VIRMONT.


Voir les biographies

Retour