Les stagiaires du Centre des hautes études militaires en 1913

Par décision ministérielle du 7 octobre 1912, sont désignés pour suivre, en 1913, les cours du centre des hautes études militaires, les officiers supérieurs dont les noms suivent :

 

INFANTERIE

 

Les lieutenants-colonels:

MANGIN, du 75e régiment d’infanterie, détaché aux troupes auxiliaires marocaines.

DE ROIG-BOURDEVILLE, du 108e régiment d’infanterie

DESRUELLES, du 4e régiment de zouaves

DE MONTLUISANT, du 78e régiment d’infanterie

DUCHET-SUCHAUX, sous-chef d'état-major du 8e corps d'armée.

MONROE dit ROE, sous-chef du 10e d'état-major corps d'armée

BOISSAUD, du 21e régiment d’infanterie

BRUNO, du 145e régiment d’infanterie

GAUCHER, du 45e régiment d’infanterie

 

Les commandants:

BAUCHERON DE BOISSOUDY, chef d'état-major de la 39e divisiond'infanterie

TANTÔT, directeur de l'instruction militaire à Saint-Cyr

VENOT, du 1er régiment de zouaves

MONTEROU, du 15e bataillon de chasseurs à pied

DESVOYES, du 26e bataillon de chasseurs à pied

FESCH, du 132e régiment d’infanterie

 

CAVALERIE

 

M. le lieutenant-colonel WEYGAND, du 5e régiment de hussards

 

Les commandants:

LE GOUVELLO, de l'état-major de la 4e division de cavalerie

DE HAUTECLOQUE, du 14e régiment de hussards

DESTREMEAU, du 11e régiment de hussards, détaché à la direction de la cavalerie.

 

ARTILLERIE

 

Les lieutenants-colonels:

BASSAC, du parc d'artillerie du 3e corps d'armée.

REGNIER, du 31e régiment d’artillerie

 

M. le commandant BERNARD, de l'état-major du 14e corps d'armée.

 

GÉNIE

 

M. le lieutenant-colonel CALMEL, mission militaire du Pérou.

 

ARTILLERIE COLONIALE

 

M. le lieutenant-colonel BEROUD, de l'état-major de la brigade d'artillerie coloniale.



CHEM 1913

(photo Pierre PETIT)


Les cours du Centre des hautes études militaires se déroulent du 1er février au 29 juillet 1913.


Retour