Promotion 1922

La liste des 97 admis, sélectionnés à l’issue d’un concours pour lequel 270 officiers s’étaient présentés, paraît au Journal officiel du 2 mai 1922. Avec 57 stagiaires, coloniaux compris, les fantassins dominent, suivis des 19 cavaliers. L’artillerie a envoyé 15 officiers. Il faut ajouter à ces chiffres 4 sapeurs et 2 officiers de l’aéronautique. Le gros est formé par des capitaines. La moyenne d’âge oscille entre 29 et 35 ans ; tous ont fait la guerre et sont plus ou moins passés par les épreuves du feu où beaucoup ont été blessés.

                                       

Les cours débutent le 5 novembre suivant avec 100 officiers français. En effet, le capitaine LE ROCH, ajourné de la quarante-deuxième promotion et les capitaines BAILLY et BRUN de la quarante-troisième, se sont joint à eux. Trente-deux officiers étrangers suivent aussi les cours dont son altesse royale, le lieutenant-colonel prince Prajadhipok de l'armée siamoise.

 

Par décision du 19 mai 1922, deux intendants sont aussi désignés comme stagiaires pour un an.


Les cours s’achèvent le 3 novembre 1924. Tous les stagiaires sortent brevetés. Il n’y a pas de classement officiel et aucune mention n’est attribuée.

 

Quatre officiers de la promotion sont morts pour la France pendant la 2de Guerre mondiale : DES MAZIS, DESLAURENS, GARNIER, SIMON.

 

Dans un article paru dans le bulletin trimestriel de l’association des amis de l’École supérieure de guerre, n°19 de janvier-mars 1963, le colonel Callini a publié quelques souvenirs sur la 44e promotion.


Gallerie Photos :

Voir les biographies

Retour