Promotion 1927

La liste des admis au concours d’entrée à l’École supérieure de guerre en 1927 paraît au Journal officiel le 18 mars 1927.

 

La promotion compte 80 officiers : 42 viennent de l’infanterie, 6 de la cavalerie, 20 de l’artillerie, 2 du génie, 3 de l’aéronautique, 6 de l’infanterie coloniale et 1 de l’artillerie coloniale.

 

Les stages réglementaires d’une durée de six mois, commencent le 4 avril 1927. Ils comprennent un stage automobile, du 4 au 16 avril, à l’École d’automobile et de projecteurs, un stage de chars de combat, du 20 avril au 3 mai, dans différents régiments de chars, un stage d’aviation du 6 mai au 20 juillet dans différents régiments d’aviation, un stage d’infanterie d’une durée de quinze jours à deux mois et un stage d’artillerie d’un à trois mois, dans des régiments de ces armes, pendant des périodes de manœuvres et séjours dans les camps et enfin un stage de transmissions, du 15 au 31 octobre, à l’École de liaison et de transmissions.

 

Les lieutenants MAZIER et LAMBERT-DAVERDOING meurent dans une collision aérienne survenue le 19 mai 1927 pendant leur stage d’aviation. Le capitaine HEME est autorisé, pour raisons de santé, à n’entrer à l’École supérieure de guerre qu’en 1929. Le capitaine CONDAMINAS sera tué dans un accident de cheval en cours de scolarité, le 23 mai 1928.

 

Le 24 mai 1927, les médecins majors de deuxième classe BOUISSOU et PETIT sont désignés pour suivre les cours.


Les cours de l’École supérieure de guerre débutent le 3 novembre 1927. Vingt-neuf officiers étrangers originaires de dix-neuf pays différents vont également suivre la scolarité. Le capitaine BAUDRY, ajourné de la promotion précédente, se joindra à eux en cours de scolarité.

 

Le président (« chef ») de promotion est le chef de bataillon DE LATTRE DE TASSIGNY.

 

Les cours se terminent le 3 novembre 1929. Tous les officiers sortent brevetés  à l’exception des capitaines DONATI, GASSET et GAUSSOT qui, ajournés, sont partis terminer leur scolarité dans la promotion suivante.

 

Le colonel YVON a raconté ses souvenirs de la 49e promotion dans un article paru en 1959 dans le Bulletin trimestriel de l’Association des amis de l’École supérieure de guerre.

 

Quatre officiers français de cette promotion sont morts pour la France pendant la Seconde guerre mondiale : LEMONNIER, MOREL, PARIS et VAUTRIN. Parmi les officiers étrangers, BARRETT, NAIDEN et CHMIELOWSKI sont morts au champ d‘honneur pendant cette même guerre. Le maréchal DE LATTRE DE TASSIGNY est mort pour la France en 1952.


Voir les biographies

Retour