Promotion 1910

La liste des admis est publiée au Journal officiel le 1er mars 1910. 501 candidats avaient concouru à l'entrée. Pour 94 officiers français, elle comprend 75 fantassins, 8 cavaliers, 5 artilleurs, 2 sapeurs, 4 fantassins coloniaux.

 

Les cours se déroulent à partir du 1er novembre 1910. La promotion compte également six officiers élèves étrangers :

 

- le colonel DARTNELL ENCINA, auditeur libre, futur membre de la junte chilienne en 1925,

- le capitaine JOSTOFF, de l’armée bulgare,

- les lieutenants MARINKOVITCH et STOYANOVITCH de l’armée serbe,

- le lieutenant-colonel CHARALAMBIS de l’armée grecque, auditeur libre, futur premier ministre de Grèce, pour un jour, en 1922 et enfin le lieutenant NICOLOPOULOS également de l’armée grecque.

 

Les officiers bulgares, serbes et grecs sont rappelés par leur pays à la fin de septembre 1912, au moment où la tension diplomatique avec la Turquie menace de se changer en hostilité déclarée ; ils passent leurs examens le jour même et quittent Paris.

 

La scolarité s’achève le 31 octobre 1912.

 

Le 11 septembre 1911, sur proposition du général Maunoury, le classement a été supprimé ; désormais, les officiers brevetés sortent avec seulement une mention (Très bien, Bien ou Assez bien).

 

Ont obtenu la mention Très bien :

 

AUDET

BOUVARD

CHANOINE

DEBAILLEUL

DE CAVELIER DE CUVERVILLE

DE MARIN DE MONTMARIN

GAUTHIER

GILLOT

GOUBARD

HANOTE

LEGET

MALICK

MARTIN JFR

MICHAL

MIQUEL

OUDRY

POULOT

PUJO

REBOULLEAU

ROCHAS

TENCE

THOMAS

 

Ont obtenu la mention Bien :

 

ALLEGRET

ANTOINAT

ARENDT

BELFILS

BERNARD

BICHOT

BIZARD

BORIS

CHARPY

CIAMBELLI

CROS

DE PERSON

DE PORTALON DE ROSIS

ELIE

EHRET

FOIX

GRAS

GUERARD

HARTUNG

HUGUES

HURSTEL

KELLER

LEROUX

LEROY

LESTIEN

LOOS

LUCCIONI

MARTIN LC

MAYERHOEFFER

MERSON

MICHEL

MILLET

MOLLARD

MONIN

NEYRON DE SAINT-JULIEN

ORTHLIEB

PETIT

POUGET

PRUNIS

PUYOU DE POUVOURVILLE

REBOUL

SAINT-GAL

SCHERER

SOUBEYRAND

THENIER

THIEBEAULD

TRIBOULET

RINCKENBACH

RUINAT

VIELLIARD

VIOLLE

YON

 

Ont obtenu la mention Assez bien :

 

BARTHELEMY

CABIEUX

DANIEL

LAURO

MARQUER

MATHIS

MONTEIL

MUSSE

OGER

PERROT

POIRMEUR

GOBILLOT

 

Le capitaine LENOBLE, qui n’avait pu obtenir le brevet avec la trente-cinquième promotion, obtient la mention Assez bien aux examens de sortie de la trente-sixième avec laquelle il avait été autorisé à se présenter. Le capitaine GASTOU, victime d’un accident pendant une reprise d’équitation, est ajourné ; il terminera sa scolarité avec la promotion suivante.

 

Les officiers étrangers reçoivent le brevet d’état-major avec la mention Bien à l’exception du colonel DARTNELL et du lieutenant-colonel CHARALAMBIS, auditeurs libres.

 

Cette promotion aura neuf tués pendant la Grande guerre : BERNARD, CIAMBELLI, HUGUES, MATHIS, MONTEIL, POUGET, PRUNIS, PUYOU DE POUVOURVILLE, YON.

 

Le général CHANOINE mourra pour la France pendant la Seconde Guerre mondiale.


Voir les biographies

Retour